Nous cherchons à mettre en évidence la présence de protéines dans des aliments d’origine végétale. Pour cela, nous réalisons une expérience divisée en deux parties complémentaires.
La première partie de l’expérience consiste à une peptidase, une digestion des protéines, à l’aide de deux enzymes contenues dans le corps humain : la pepsine et la pancréatine.

Matériel et ingrédients utilisés :
-Jambon
-Soja
-Les deux enzymes : pepsine et pancréatine
-une solution tampon (qui permet de conserver le même ph, ici un ph=7, qui est celui du corps humain)
-Un agitateur magnétique (pour homogénéiser le mélange des deux enzymes)
– 1 bécher, tubes à essais, un entonnoir et du papier filtre, une pipette
-1 bain-marie
Déroulé de l’expérience :
1- Mixer les aliments séparemment (soja et jambon) avec un peu de solution tampon.
2- Filtrer chaque mélange pour récupérer le jus dans des tubes à essais
3- Dans un bécher, mélanger à l’aide de l’agitateur magnétique les deux enzymes avec de la solution tampon: attendre que la solution devienne homogène
4- A l’aide d’une pipette, prélever la solution enzymatique et en verser quelques gouttes dans chaque tube à essai.
5- Plonger les tubes à essais fermés d’un bouchon, dans un bain-marie chauffé à 37°C.
(On utilise une température de 37°C pour se rapprocher le plus des conditions du corps humain, tout comme la solution tampon permet la maintenance d’un ph neutre, comme celui du corps humain.)
6-Laisser reposer les tubes à essai jusqu’à la deuxième partie de l’expérience (une journée au minimum)

img_5630

img_5627

 

 

 

 

 

 

 

 

La deuxième partie de l’expérience consiste en une chromatographie sur deux plaques de cellulose afin de mettre en évidence les acides aminés présents dans le soja et le jambon.

Matériel et ingrédients :
– Plaques de cellulose
– Pipettes
– Cuve a chromatographie ( bécher recouvert d’une boite de pétri)
– Cuvette de révélation
– Les différents acides aminés, soja et jambon (préparation de l’expérience 1)
– Solvant de migration
– Solution de révélation ninhydrine

1 – On dilue chaque acide aminé avec soit de l’eau soit du … dans des petits tubes.
2- On découpe 2 rectangles de taille identique dans des plaques de cellulose.
3- On trace un trait à 2cm du bas de la plaque et on dépose à intervalle régulier les différents acides aminés dilués ainsi que le jus de jambon ou le jus de soja.
4- On place les plaques dans un bécher dans lequel on a préalablement placé du solvant de migration, on recouvre d’une boite de pétri et on laisse migrer( environ 45min).
5-On laisse sécher les deux plaques de chromatographie et on les vaporise de ninhydrine.
6- On laisse sécher pour analyser le résultat.

 

Les résultats étant difficilement exploitables, nous avons décidé de faire une seconde chromatographie pour comparer le soja et le jambon sur une même plaque

 

 

IMG_0028.JPG

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s