Dans notre société, l’homme est considéré comme omnivore à tendance carnivore. La nécessité de consommer de la viande est au cœur du débat concernant le végétarisme puisqu’elle permet de juger l’aspect durable ou non, de ce mode d’alimentation pour la santé et le corps humain. Paradoxalement, les plus célèbres naturalistes de l’histoire ont pour la majorité déclaré que le régime le plus adapté à la constitution de l’homme est un régime strictement végétal. C’est le cas du naturaliste, géologue et anatomiste français Cuvier, mais aussi John Ray, naturaliste anglais du XVIIème. Alors qu’en est-il vraiment ?

Tout d’abord,l’étude du document ci-dessous donnent les différentes caractéristiques en fonction du style alimentaire de l’organisme de chaque espèce.

Capture d’écran 2017-01-29 à 12.34.24.png

La comparaison de l’humain avec trois animaux, chacun ayant un régime alimentaire différent, permet de mettre en évidence de nombreuses similitudes entre l’anatomie humaine et celle des herbivores. Tout d’abord, notre tube digestif étant long, il permet de digérer l’ensemble des éléments présents dans les végétaux pour en extraire un maximum de nutriments. Chez les carnivores et les omnivores, le tube digestif est plus court pour évacuer plus rapidement la viande.

Nous disposons également d’enzymes dans notre salive (amylase salivaire) à pour faciliter la digestion des sucres complexes contenus dans les végétaux contrairement aux carnivores qui n’en possèdent pas. Concernant la digestion des végétaux, la flore bactérienne permet de digérer les aliments non-digérés (comme les fibres), qui ne peuvent pas traverser la paroi de l’intestin grêle.
La flore bactérienne est très dense chez l’Homme (10 000 000 bactéries/g) contre 1000 fois moins chez le chien. La digestion des carnivores repose donc sur des enzymes produites dans le pancréas, et non sur des microorganismes, telles que des bactéries, chez les herbivores et ruminants.
Afin de réellement savoir si l’homme est omnivore ou herbivore, d’autres facteurs doivent cependant être pris en compte.
Tout d’abord, la génétique et la biochimie interviennent également dans le régime alimentaire.
• L’homme a besoin d’apports en acides gras oméga-3 à chaines longues comme le DHA, essentiel pour le bon développement du cerveau de l’enfant pendant la grossesse et pour la santé de ses yeux mais qui se trouve uniquement dans les graisses animales.
• De plus, la taurine est un dérivé d’acide aminé (issu de la méthionine et de la cystéine), naturellement présente dans notre corps humain, mais en quantité relativement faible. Il est abondant dans les sources animales, qui permettent alors d’en assimilier. La taurine présente des propriétés de neuro-protection, anti-oxydante, et permet le maintien des fonctions liées aux organes et aux cellules.

• La créatine, un autre dérivé d’acide aminé, est elle aussi présente dans l’organisme et est synthétisé à partir de l’arginine, la glycine et la méthionine, et ce par les reins, le foie et le pancréas. La consommation de viande permet cependant d’assimiler la créatine, et qui permet de fournir de l’énergie aux muscles lors d’efforts de haute intensité et de courte durée. Or, les végétariens ont des taux de créatine bas, de par l’exclusion des sources animales (viande et poisson). De plus lorsqu’on supplémente des omnivores et des végétariens, c’est à dire qu’on enrichit des aliments avec de petites doses de créatine, des études ont montré une amélioration de leurs performances intellectuelles en ce qui concerne notamment la mémoire de travail, alors que les omnivores ne constatent aucun effet supplémentaire étant donné leur taux déjà normaux de créatine.

Ces diverses études tendent à prouver l’herbivorisme de l’être humain, de par certaines caractéristiques du corps, même si la présence de certains acides aminés (ou dérivés) jouant un rôle important pour le corps humains, dans les produits d’origine animale remet en question l’aspect durable du végétarisme.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s